Lactualité en temps réel

Le Commissaire Boubacar Ba relevé de ses fonctions pour abus de pouvoir

Le Commissaire Boubacar Bâ est relevé de ses fonctions et son remplaçant est même annoncé, en provenance de Louga. Tout porte à croire que c’est la suite logique de ses relations heurtées avec les populations. Le dernier cas en date remonte à vendredi dernier, 1er mai, jour où il a incarcéré le maire de Bémet, Saloum Cissé, et PCA de l’OMVS parce que «mal garé». Auparavant, il avait des démêlées avec les techniciens de la santé, des guides religieux et certains citoyens ordinaires de la ville.

Tout est en effet parti de l’interpellation, vendredi dernier, suivie de la garde à vue du maire de Bémet Bidjini, Saloum Cissé, Président du conseil d’administration (PCA) de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Le vieil homme, âgé de 70 ans, déclare avoir été interpellé par le commissaire de la Police urbaine de Sédhiou, Boubacar Bâ, au motif qu’il s’est mal garé, au volant de sa voiture. Ce qui lui a valu, selon lui, l’incarcération de 14 heures à 22 heures et avec brutalité, a expliqué le diplomate sénégalais en poste à Nouakchott.

Ses collègues maires de la région de Sédhiou se disent indignés et choqués par la brutalité et l’indécence du traitement dont il a fait l’objet. Famara Calbert Mané, le maire de Simbandi Balante et porte-parole de l’Association des maires de la région de Sédhiou déclare que «ce que ce commissaire de Police vient de faire est une aberration car comment s’en prendre à quelqu’un qui est garé sur le bas-côté de la route et retirer toutes ses pièces sans rien lui dire. Au Commissariat où il a invité le maire, il se permet de lui arracher la ceinture de son pantalon, son bonnet et éventrer ses poches en foulant au pied son passeport diplomatique. C’est inadmissible car ce n’est plus le temps de la barbarie. C’est un abus de pouvoirs», dit-il avec pincement au cœur

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.