Transport interurbain : Un dizaine de conducteurs interceptés et emprisonnés à Mbour

Transport interurbain : Un dizaine de conducteurs interceptés et emprisonnés à Mbour

Malgré l’état d’urgence décrété et les interdictions qui vont avec, certains chauffeurs de taxi-clandos et des conducteurs de motos jakarta continuent de violer les règles, en continuant de faire du transport interurbain. La gendarmerie de l’aéroport International Blaise Diagne vient de mettre hors d’état de nuire une dizaine d’entre eux.

Les hommes du commandant Babacar Seck, patron de la gendarmerie de l’aéroport international Blaise Diagne, ont mené une opération de grande envergure sur l’axe Mbour-Diamniadio pour faire respecter les règles édictées par la loi sur l’état d’urgence.

C’est ainsi que plus de vingt jakartas et taxis clandos ont été immobilisés par les gendarmes, 28 personnes ont été interpellées dont 09 déférées au parquet de Mbour pour les délits de violation des dispositions relatives à l’état d’urgence, transport irrégulier et mise en danger de la vie d’autrui.

D’après les informations reçues proches du parquet de Mbour, le procureur n’a pas hésité à les placer tous sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Mbour en attendant leur jugement prévu la semaine prochain.

Durant cette période carcérale, ils auront le temps de bien maitriser leurs leçons sur les interdits liés à l’état d’urgence.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Boutikou Diogoye – Episode 14

L’OMS rappelle à l’ordre les dirigeants africains