Discours « covidé » de Macky Sall : Le monde s’effondre devant la Nation !

Discours « covidé » de Macky Sall : Le monde s’effondre devant la Nation !

Le monde s’effondre devant une kyrielle d’assoupissement proposé par un Chef de guerre traumatisé par le Covid-19.Jusque-là, on évitait le Covid-19 mais il s’agit à présent de l’affronter frontalement contre les us et coutumes d’un homo sénégalensis qui supporte tout sauf qu’on lui dicte la conduite à prendre !

Le Chef de l’Etat ressemble quelque peu à un chef de guerre à la tête d’un bataillon qui vient du front et qui décide d’y retourner sans armes. Le ton est galvanisant, le verbe trébuchant, la manœuvre larvée et l’espoir tronqué. Le front, un peuple sénégalais qui sait tout faire sauf se plier à la Loi.

Cette Loi-là qui lui permettrait d’échapper à la maladie à coronavirus. La rupture n’est pas du pays de la teranga et la première manche du Covid-19 sanctionnée par 1886 patients déclarés positifs au virus de Wuhan, n’en est que l’iceberg d’un monde d’assoupissement qui chante des lendemains sombres.

Dépourvu d’une éducation de masse susceptible de le sortir de l’ornière, le Sénégalais considère toujours la Loi comme une contrainte à son épanouissement. Les mesures- barrière édictées par les plus hautes autorités du pays en vue d’endiguer le Covid-19, n’ont duré que le temps d’une rose.

Conséquences : Les morts, ne se compte plus du bout des doigts parce que submergeant les dix phalanges de la main. Le nombre de guéris laissent pantois tandis que le nombre de cas sous hospitalisation dépasse la disponibilité des lits. Ainsi, dans un discours « covidé »,le Chef de l’Etat parle d’adapter nos stratégies afin que l’on puisse mener nos activités essentielles sans quoi, le Sénégal risque péricliter.

Il s’agit donc de s’acclimater au Covid-19 quel que soit le visage hideux qu’il nous aura imprimé. Sous les vivats d’un Covid-Organics qui cache bien des zones d’ombre protocolaires. Idem d’une chloroquine à la vertu mitigée. La maladie à coronavirus nous aura encore imprimée ses marques dans sa phase 2 qui consiste à un assoupissement généralisé des mesures draconiennes prises dès l’abord.Face à un discours « covidé » du Chef de l’Etat, le monde s’effondre devant la Nation.

Les Sénégalais amnésiques aux mesures édictées par les autorités vont devoir combattre leur propre égo rebelle au dégel proposé par le Chef de guerre. Chassez le naturel, il revient au galop .Le génie sénégalais est tout sauf réaliste et le temps est un bon juge !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Réouverture des mosquées : Aly Ngouille met en garde et donne le nombre de fidèles dans les mosquées

Macky Sall sévèrement lynché sur les réseaux sociaux