Wilane: « Espérons que nous ne regrettions pas ces mesures dans 14 jours »


Wilane: « Espérons que nous ne regrettions pas ces mesures dans 14 jours »

Le discours du chef de l’Etat, Macky sall, était très attendu hier lundi. Mais, au finish, son contenu n’a finalement pas rassuré beaucoup de nos concitoyens.

L’honorable député Abdoulaye Wilane, fait partie de ce lot. Il craint le pire avec l’assouplissement des mesures. «Ma prière, c’est que dans 14 jours, qu’aucun sénégalais ne regrette ces mesures du chef de l’Etat », a-t-il déclaré hier lundi sur la rfm.

Le maire de Kaffrine explique que des milliers d’élève devront rejoindre les calasses à partir du 2 juin. Et «beaucoup d’entre vont devoir dans les villes où se trouvent leur établissement. Et certains vont quitter des contrées où la transmission communautaire est déjà forte pour rejoindre d’autres villes», souligne-t-il.

Quant à la réouverture des mosquées, l’honorable député n’est pas du tout rassuré : «Dans certaines villes, si les mosquées sont rouvertes, tel que je connais les fidèles au Sénégal, je me demande si l’épidémie ne va pas davantage se propager s (…)»

Le chef de l’Etat a déclaré hier, qu’il faudra, à présent, apprendre à vivre avec la maladie. Mais pour M. Wilane, «c’est une attitude de résignation.» «En tant que citoyen, républicain démocratique, si mon président décide, je prends acte et je respecte, mais je n’ai pas l’esprit tranquille», précise-t-il.

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.