Lactualité en temps réel

Thierno Bocoum se prononce sur l’avenir du Franc Cfa

14

Le gouvernement français a adopté, en Conseil des ministres le projet de loi qui entérine la fin du franc Cfa. D’où cette réaction de Thierno Bocoum qui, dans une note parvenue à Teledakar, a fait des remarques.

Ce que dit le projet de loi français…

En effet, c’est en conseil des ministres que la France a renoncé au dépôt de la moitié des réserves de change de la BCEAO sur un compte à Paris, marquant l’une des étapes prévues par l’accord du 21 décembre dernier. Emmanuel Macron et Alassane Ouattara avaient annoncé alors, la fin du CFA et la naissance de l’Eco. Ainsi, si l’on se base sur le projet de loi français, si les représentants de la France ne siégeront plus au sein des instances monétaires, Paris conservera un droit de regard, notamment en cas de crise, sur la gestion de la nouvelle monnaie.

Nous vous proposons, in extenso, la réaction de Thierno Bocoum :

L’avenir du Franc Cfa, notre monnaie d’échange, se décide en France et ce sont les médias qui nous informent.

Nos chefs d’Etat africains ne veulent certainement pas danser plus vite qu’une musique qu’ils n’ont pas composée.

Attendent-ils le top du DJ ?

Finalement tout cet appareil de gestion autonome n’est que de la frime. Nous ne sommes pas souverains.

Il faudra savoir bien observer pour pouvoir bien réformer.

L’accessoire suit le principal.

Bon week-end.

Thierno Bocoum
President du mouvement Agir

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

×