Lactualité en temps réel

Le Khalif : “Le virus, c’est une créature divine comme nous… Il ne fera que ce Dieu voudra…”

133

Prière honorée dans l’enceinte de la grande mosquée, règles de distanciation physique respectées dans presque toutes les zones de l’édifice, utilisation du gel antiseptique devant toutes les portes, port de masques et de turban par l’essentiel des fidèles, accès catégoriquement refusé aux enfants et aux femmes… Touba a prié ce dimanche l’Aïd-El-Fitr comme l’a souhaité le Khalife Général des Mourides.

Pour cette édition 2020, Serigne Mountakha Mbacké a tenu, encore une fois, à adresser personnellement quelques paroles à l’intention des Sénégalais dans ce contexte de covid19. Et d’ailleurs, ne se privera-t-il pas de parler du virus, le traitant comme une créature divine qui a une mission à accomplir comme toute autre créature et qui ne pourra jamais dépasser ses attributs et ses fonctions, en dehors de la mission à lui assignée.

Ainsi fera-t-il savoir que “Corona est juste une créature divine.” Il ajoutera ce qui suit : “Il agit aux Ndigël de Dieu et exclusivement à ses Ndigël. C’est nous qui devons revoir nos comportements. Il nous appartient de rectifier notre approche spirituelle vis-à-vis du Créateur. Nous gagnerons à tout renvoyer entre les mains de Dieu. Il fait ce qu’il Il veut. Il sait comment Il le fait.”

Non sans fléchir, le Patriarche de Darou Miname se voudra clair par rapport à la mission de Serigne Touba qu’il ne voudrait voir personne dévoyer. “Serigne Touba n’était venu sur terre que pour adorer Dieu et suivre ses recommandations. Nous aussi, notre seule préoccupation devrait être de nous soumettre à Dieu. Nous avons intérêt à savoir pourquoi Dieu nous a fait venir dans ce monde. Rendons à Dieu ce qui appartient à Dieu et suffisons-nous de Serigne Touba comme notre intermédiaire vis-à-vis de Lui. Tant que nous ne nous suffirons pas de Serigne Touba et d’adorer le Seigneur, nous ne cesserons de nos égarer “.

Il précisera, en passant, que nul ne pourra accéder au Paradis divin par le seul biais de ses actes sur terre. “Personne, toutefois, ne peut entrer au paradis par le seul biais de ses actions. Même le prophète ne s’était pas extrait de cette règle lorsqu’il fut interpellé sur cela. Nous pouvons, heureusement, après avoir suivi les recommandations du Créateur, avoir confiance à cause de Serigne Touba

Non à l’affolement !

Serigne Mountakha Mbacké exhortera chaque musulman à un retour spirituel vers Dieu, ce qui pourrait calmer les ardeurs du virus dans les foyers. Il bannira toutefois l’affolement.

“Le monde est certes secoué. La vie est certes difficile à cause de ces péripéties, mais tout cela ne devrait nullement nous empêcher de nous concentrer dans ce que nous devons faire en tant que musulman et en tant que disciple de Serigne Touba.

L’affolement n’a pas sa raison d’être. Elle ne se justifie pas tant que nous sommes dans ce que nous devons être. Nous avons la conscience tranquille.” Rappelons que le Patriarche qui avait à ses côtés son porte-parole Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, n’a pas manqué de tirer le chapeau à l’État pour tous les efforts consentis dans ce combat déclenché contre le nouveau coronavirus.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.