Lactualité en temps réel

Affaire des masques à Ziguinchor : La mairie donne des explications

L’adjoint au maire Taïbou Diedhiou, est sorti de son silence pour apporter des éclaircissements sur le contrat qui les lie à l’association des tailleurs et celle du quartier Grand Dakar Ziguinchor. Ces tailleurs du quartier grand Dakar qui ont assailli hier, la porte de l’hôtel de la ville pour réclamer leurs sous au maire à la suite d’un marché de confection de masque.

Face à cette situation, l’adjoint au maire en charge de la jeunesse et de la culture un des grands médiateur de la mairie a apporté la lumière sur la question après savoir reçu des plaignants.

A en croire Taïbou Diedhiou : « le maire de Ziguinchor, avec le soutien de l’association des maires francophones a attribué une commande de 50 milles masques divisés entre 5 associations de tailleurs pour le compte de 10.000 masques par l’association et ce qui leur revient à un montant de 2 millions par entité. Il faut clarifier que ces agissements viennent d’une seule association et d’ailleurs, elle a obtenu ce marché par la générosité du Maire. Parce que tout simplement, c’est une association des tailleurs du quartier Grand Dakar, alors qu’il s’agissait de l’association des tailleurs de Ziguinchor».

Avant de poursuivre : «on n’a pas de problème avec les tailleurs. La mairie de Ziguinchor par le biais de son maire avait commandé 50.000 masques. Pour la première commande, ils ont tous été satisfaits parce qu’on avait versé la totalité des frais de confection de ces masques. Il y’a eu une deuxième commande de 60 000 masques financée par l’association internationale des maires francophones. Le maire n’a pas voulu faire ces commandes hors de Ziguinchor, parce que les tailleurs sont impactés. C’est pourquoi, il a voulu les faire auprès d’eux. Le virement a été fait on a le compte de l’association communale parce que c’est elle qui gère l’environnement communal. Les tailleurs ont vu que l’argent est viré mais n’est pas encore positionné. Il y’a que l’association de quartier de Grand-Dakar qui s’agite. Or que nous avons voulu l’aider, mais elle nous a posé des problèmes. Il y a aucun problème, nous attendons que l’argent soit positionné dans leur compte pour payer. Ces tailleurs s’agitent malheureusement dans le mauvais sens».

Taïbou Diedhiou, adjoint au maire lave ainsi à grande eau Abdoulaye Baldé sur cette question avec des preuves à l’appui. Il a brandi les documents de virement effectués par l’association des maires Francophones pour la confection des masques. Le SG de la Maire se dit être confiant sur la disponibilité de la somme dans le compte de l’association des tailleurs d’ici la fin de la semaine.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.