Lactualité en temps réel

Emilie Fiorelli séparée de M’Baye Niang : ‘Il était violent à cause de l’alcool’

Emilie Fiorelli a quitté le footballeur M'Baye Niang à cause de son alcoolisme, de sa violence et de ses tromperies.

Emilie Fiorelli séparée de M’Baye Niang : ‘Il était violent à cause de l’alcool’

 

Le mois dernier, l’ex-candidate de télé-réalité annonçait sa séparation alors qu’elle est enceinte du footballeur. Wassim.tv balance les raisons

Emilie Fiorelli séparée de M'Baye Niang : 'Il était violent à cause de l'alcool'

Découverte dans Secret Story 9 en 2015, Emilie Fiorelli, qui avait participé avec son frère jumeau Loïc, a été la grande gagnante de sa saison. Après avoir tenté une carrière de chroniqueuse télé dans Le Débrief, l’émission diffusée après Secret Story 10, l’ex-ambulancière s’est peu à peu éloignée des caméras. Et pour cause, Emilie rencontre le footballeur M’Baye Niang en 2016 et donne naissance à sa première fille le 22 avril 2018. Quelques mois plus tard, la jolie blonde choque les internautes en annonçant une première séparation avec l’international sénégalais. Mais l’amour est plus fort que tout !

 

Le couple se réconcilie et annonce même qu’ils attendent un deuxième enfant. Seulement, les vieux démons de M’Baye Niang ne semblent pas l’avoir quitté…

Emilie Fiorelli séparée de M'Baye Niang : 'Il était violent à cause de l'alcool'

Tromperies, violence, alcool, le comportement de M’Baye pointé du doigt

Rappelez-vous, en octobre 2018, Emilie Fiorelli avait inquiété les internautes en dénonçant le comportement de son compagnon : “J’ai pris la décision de quitter définitivement M’Baye. J’avais encore l’espoir qu’il change, mais personne ne change. L’alcool, la polygamie et les milieux malsains ne font pas partie de ma vie. (…) Sans compter le manque de respect qu’il a pu avoir à mon égard, dans tous les sens du terme !” Mais la jeune maman a souhaité lui donner une dernière chance pour que sa fille Louna ne souffre pas de la séparation de ses parents.

Et c’est très enceinte qu’Emilie Fiorelli a annoncé il y a un mois sa nouvelle rupture avec M’Baye Niang sans donner plus détails sur les raisons qui l’ont poussée à prendre cette décision radicale. Toujours séparée du père de sa fille à ce jour, c’est le compte Instagram @wassim.tv qui vient de balancer ce qu’il s’est réellement passé :

Emilie Fiorelli séparée de M'Baye Niang : 'Il était violent à cause de l'alcool'

M’baye Niang est un gros alcoolique, il était violent envers Emilie plusieurs fois à cause de l’alcool et l’a trompée plusieurs fois avec escorts et des filles en boîte. Ce qu’il faut retenir c’est que M’Baye battait Emilie ! Il l’avait déjà trompée pendant qu’elle était enceinte de Louna, et plus récemment pendant le confinement. Il n’assume pas sa fille, c’est bien beau de l’afficher sur les réseaux avec des ‘je t’aime ma fille’ mais pour partir la récupérer chez la nounou il n’y a plus personne. Il préfère se défoncer au ballon et à l’alcool. Ines Sberro et Aurélia Spano peuvent en témoigner. A chaque soirée il était là défoncé à draguer les filles. Alors qu’il a une fille et une vie de famille, il préfère les boîtes. Donc leur rupture c’est parce M’Baye Niang a trompé Emilie Fiorelli plusieurs fois. Il est alcoolique, la battait et essayait de retourner plusieurs proches contre elle. A l’heure actuelle, il y a même une histoire de plainte.

“Je n’aime pas être enceinte !”

Emilie Fiorelli séparée de M'Baye Niang : 'Il était violent à cause de l'alcool'

Deux ans après la naissance de leur petite Louna, Emilie Fiorelli et M’Baye Niang ont décidé de lui donner un petit frère.

Seulement, les choses ne sont pas passées comme prévu et la jeune maman passe les dernières semaines de sa grossesse seule. Si M’Baye a récemment taclé son ex sur les réseaux en balançant qu’elle avait révélé le sexe de son deuxième bébé sans son autorisation, Emilie, elle, a décidé de ne pas s’exprimer à ce sujet.

Emilie Fiorelli séparée de M'Baye Niang : 'Il était violent à cause de l'alcool'

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.