Lactualité en temps réel

Alerte : tentative de coup d’Etat en cours au Mali

Situation confuse ce matin à Bamako. Bruits de bottes et mécanique militaire règnent depuis ce matin alors que le personnel de l’administration publique, les banques, les marchés et les espaces publics sont fermés.

Selon l’ambassadeur de Norvège, des soldats maliens se sont mutinés mardi aux abords de Bamako. Le camp militaire de Kati (camp Soundjata) d’où était parti la déstabilisation contre le président Amadou Toumani Touré (ATT) en 2012 est en ébullition . Plusieurs ministres et généraux arrêtés. Suivez la situation de minute en minute.

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, aurait été arrêté. Tout comme le ministre malien de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Daffé , arrêté tôt ce matin par des hommes armés.

10:50 GMT. L’état-major des armées sous le contrôle des militaires de la garde nationale conduits par le colonel Sadio Camara, l’ancien directeur du Prytanée, l’école militaire de Kati.

11h:00 GMT: Des véhicules militaires convergent devant le département de La Défense. L’ORTM (Télévision nationale)a été évacuée pour raison de sécurité mais son signal n’est pas coupé.

12:30 GMT: le chef d’État malien, Ibrahima Boubacar Keita, se serait réfugié dans le camp des forces des Nations unies au Mali (MINUSMA). Une source sécuritaire proche du palais Koulouba dément l’information mais évoque “une mutinerie orchestrée par un haut gradé limogé la veille et qui a des comptes à régler. C’est une affaire entre militaires”.

13h58 GMT: L’Envoyé Spécial des États Unis pour le Sahel, Peter Pham, réitère l’opposition de son pays à toute prise de pouvoir par la force.

Nous suivons avec inquiétude l’évolution de la situation aujourd’hui au #Mali. Les #USA s’opposent à tout changement extra-constitutionnel de gouvernement, que ce soit par ceux qui sont dans la rue ou par les forces de défense et de sécurité. @USEmbassyMali

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.