Lactualité en temps réel

Mali : des soldats français tuent un civil

Alors qu’un civil malien a été tué par des militaires français de la force antidjihadiste Barkhane, deux autres ont été blessés ce mardi 1er septembre dans le cadre d’un incident qui a impliqué un bus ayant refusé de ralentir malgré des sommations, fait savoir l’état-major français.

«Un bus qui se dirigeait à vive allure en direction du convoi militaire (français) a fait l’objet de sommations», dont un tir «dirigé vers le sol», pourtant «deux balles ont ricoché sur le sol et traversé le pare-brise, blessant trois passagers, dont l’un grièvement» qui est décédé après son transfert à l’hôpital de la force Barkhane à Gao, détaille l’état-major cité par l’AFP.

En outre, l’état-major a également précisé qu’avant ces tirs mortels le bus a fait objet «de sommations verbales et gestuelles, puis d’un premier tir de sommation, alors que la menace de véhicules suicides est élevée».

Il précise que les faits ont eu lieu à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Gao.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.