Lactualité en temps réel

Messi, les 6 questions que pose sa décision

C’est à contrecœur que Lionel Messi va donc rester une saison de plus au FC Barcelone. Une décision qui plonge le club catalan dans l’incertitude à bien des niveaux.

QUEL VISAGE POUR MESSI CETTE SAISON ?
Lionel Messi s’est montré très clair dans l’interview qu’il a accordée vendredi à Goal.com. S’il reste finalement une saison de plus au FC Barcelone, c’est contraint et forcé. Payer les 700 millions d’euros de sa clause libératoire était tout simplement « impossible » et il était pour lui hors de question d’attaquer en justice « le club de [sa] vie » pour forcer son départ. Le Barça va donc entamer cet exercice 2020-2021 avec son meilleur joueur démobilisé et plus du tout convaincu par le projet blaugrana. Pas évident de repartir à la conquête de la Liga et de la Ligue des champions dans ce contexte…

UNE RELATION TOXIQUE AVEC BARTOMEU ?
De projet, justement, le sextuple Ballon d’Or estime qu’il n’y en a plus « depuis longtemps » au FCB. La faute, selon lui, à un Josep Maria Bartomeu qu’il tacle désormais sans retenue. « Le président a toujours dit qu’à la fin de la saison, je pouvais décider si je voulais partir ou si je voulais rester, mais il n’a pas tenu sa promesse », explique-t-il. Le conflit qui oppose les deux hommes pourrait avoir d’importantes répercussions, sur le terrain et en dehors. Si elles ont été avancées, les prochaines élections n’auront lieu qu’en mars 2021, ce qui expose donc le Barça à un risque d’implosion pendant plus de six mois.

CETTE FOIS, C’EST VRAIMENT LA DERNIÈRE ?
Ecœuré, Lionel Messi n’a pas précisé si cette saison, la dernière de son contrat, aboutirait forcément sur son départ l’été prochain. À 33 ans, « la Pulga » pouvait encore convaincre un club comme Manchester City de miser gros sur lui cette année. Qu’en sera-t-il en juin 2021 ? Certes, l’Argentin sera alors libre et pourra signer où bon lui semble mais d’ici là, beaucoup de choses peuvent se passer. Chez les Blaugranas, où une nouvelle direction sera en place, comme chez les Cityzens. Et puis il aura vieilli. Le choix qui se présentera à lui pourrait alors être de rempiler ou de relever un tout autre défi. Pourquoi pas à Miami ?

AVEC KOEMAN, L’ENTENTE CORDIALE ?
C’est dans ce vaste chantier que débarque Ronald Koeman. L’ancien sélectionneur des Pays-Bas, qui succède à Quique Setién, saura-t-il remotiver sa star et la remettre au cœur de son dispositif ? Leurs premiers échanges ont été froids. Il faut dire que le technicien néerlandais lui a annoncé la fin de certains privilèges et venait d’informer Luis Suarez, son grand ami, qu’il ne comptait pas sur lui. Une annonce que Lionel Messi n’a pas dû apprécier. Mais le natif de Rosario était alors dans une démarche de divorce. Depuis, tout a changé. Au point que Lionel Messi soit accueillant avec son nouveau coach ?

UN MERCATO REMIS EN CAUSE ?
Si la décision de « La Pulga » est évidemment positive pour le FC Barcelone sportivement et en termes d’images, elle risque de compliquer ses affaires en matière de transferts. Son départ aurait effectivement permis au Barça de réaliser des économies conséquentes, bienvenues après la crise du Covid-19, et l’aurait obligé à investir pour le remplacer et renforcer l’effectif. Qu’en est-il désormais ? Inévitablement, la politique de recrutement n’est pas la même avec ou sans Lionel Messi dans les parages. Rien ne dit que Georginio Wijnaldum, Memphis Depay et Lautaro Martinez soient aujourd’hui toujours des priorités.

ET GRIEZMANN DANS TOUT ÇA ?
L’un des grands perdants de cette volte-face du n°10 catalan, c’est Antoine Griezmann. Lors de sa première saison passée au Camp Nou, l’attaquant français n’a jamais semblé vraiment épanoui aux côtés du sextuple Ballon d’Or. Son départ, conjugué à celui de Luis Suarez, lui aurait donné plus d’importance dans le jeu et plus de poids dans le vestiaire. Finalement, c’est à nouveau dans l’ombre imposante de Lionel Messi qu’il va devoir évoluer une année de plus. A moins que Ronald Koeman ne décide de construire l’équipe autour du champion du monde tricolore, ce qui paraît assez peu probable.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.