Lactualité en temps réel

TAMBACOUNDA : Après la pluie, le sale temps

Dans la région de Tamba, la colère ne s’estompe pas. Les dégâts provoqués par les fortes précipitations recensées ces derniers jours dans les départements de Goudiry et de Tambacounda sont énormes. Et les localités de Kothiary et de Nguidivol sont les plus éprouvées par ces pluies diluviennes. A Nguidivol, des cases se sont effondrées, laissant les habitants à la portée du ciel qui n’est pas prêt à refermer ses vannes. Les provisions sont désormais bonnes pour le cheptel.

A Kothiary, commune rurale située dans le département de Goudiry, c’est le même décor. «Dans la localité, il y a beaucoup de cases en banco et c‘est pourquoi durant l’hivernage leurs occupants sont transis de peur», raconte un habitant du patelin où les populations sont désemparées. «Nous avons connu de telles situations, mais les sinistrés pouvaient se réfugier dans les établissements scolaires. Avec les examens, les écoles ne sont pas encore libérées. Ils ne savent pas où donner de la tête», poursuit-il.

A Tambacounda, le quartier Gourel Diadié a subi aussi des dégâts avec quelques bâtiments qui ont cédé sous la pression de la pluie. Alors qu’il y a un blessé grave provoqué par une chute de briques. Il est présentement pris en charge au niveau de l’hôpital régional de Tamba.

Il faut savoir que la commune de Tamba a été épargnée par les inondations malgré les fortes pluies de ces derniers jours. «C‘est parce qu’en amont il y avait un curage du Mama­counda, la rivière qui traverse la ville d’est en ouest. Ce qui fait que les populations sont encore épargnées», révèle un proche de la municipalité de Tamba.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.