Lactualité en temps réel

Les commémorations du 11 Septembre contaminées par le Covid-19

«La pandémie de Covid-19 affecte même les événements les plus solennels», observe la chaîne de télévision NBC, que relaie Courrier international. Dix-neuf ans après les quatre attentats suicides du 11-Septembre perpétrés le même jour aux Etats-Unis et provoquant la mort de 2977 personnes – dans le centre de Manhattan à New York, à Arlington et à Shanksville en moins de deux heures –, «les célébrations seront sensiblement différentes des autres années», précise-t-elle.

Au cœur de la Grosse Pomme, «la tradition établie par le Memorial Museum consistant à faire lire à haute voix les noms des victimes par les membres de leur famille depuis une scène érigée sur Memorial Plaza a été abandonnée. Les noms ont été préenregistrés et seront diffusés par haut-parleurs, pour éviter les rassemblements. La décision a provoqué l’émoi de nombreuses familles de victimes, qui ont décidé d’organiser leur propre lecture, non loin de Memorial Plaza, en respectant les consignes de distanciation sociale.» Les deux fameux rayons de lumière, en hommage aux victimes, ne seront pas installés, car les techniciens ne peuvent pas travailler dans des conditions sanitaires sûres.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.