Lactualité en temps réel

Ouakam – Affaire Terme Sud : L’armée réagie

La direction de l’information et des relations publiques de l’armée (Dirpa) se veut claire sur l’affaire Terme Sud à Ouakam.

a justice a tranché en faveur de la Comico. Et parmi les 79 familles délogés, 26 ont déjà leurs propres maisons et l’ont donnée en location. La Dirpa apporte ses précisions par le biais du colonel Matar Diop. « Elles sont 69 familles et non 79 familles », a-t-elle dit.

Le respect à la décision de justice

“Je pense que nous avons montré dès le début que cette affaire ne souffre d’aucune contestation sur le plan juridique. Il y a une décision de justice qui confirme la plaine propriété de Comico sur le site de Terme Sud », a déclaré Matar Diop, en conférence de presse.

Il poursuit : « Il faut préciser que le déguerpissement n’a pas concerné les 10 familles militaires en activités. Seul les militaires à la retraite sont concernés. »

26 des familles bénéficient des logements de la Comico

“Parmi ses 79 familles, nous avons 26 familles qui disposent de logement dans les différents programmes de la Comico. Parmi eux, il y’a trois familles qui ont des maisons juste en face à la cité Comico, qui ont loués les maisons et qui s’agrippent aux domaines militaires. D’autres sont titulaires de domicile au niveau de lotissement de Yeumbeul. Et enfin, 4 d’entre eux ont des maisons au niveau du site de Bambilor”, a précisé M. Diop.

Conflit d’intérêts

Le colonel de conclure : “Ces personnes ont pu bénéficier des programmes de la Comico et sont entrés dans un combat judiciaire pour dénier à la Comico le soin de continuer ses programmes au profit d’autres militaires”.

Laisser un commentaire

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.