Les événements du Capitole sont «un peu une leçon aux donneurs de leçons

Quel regard la presse africaine porte-t-elle sur les événements devant le Capitole à Washington ? « Quand l’Amérique fait pire que l’Afrique ! », titre en Une le site d’information guinéen Ledjely.com. Entretien avec Boubacar Sanso Barry, son directeur de publication et éditorialiste.

Les événements du Capitole sont «un peu une leçon aux donneurs de leçons

RFI : Vous avez été, comme beaucoup de monde, stupéfait par les images que vous avez pu voir hier à la télévision ?

Boubacar Sanso Barry : Oui, j’ai été sidéré par ce que j’ai vu hier à la télévision nationale. C’était de l’incompréhension pour moi, même si c’était relatif vu tous les événements auxquels on a assisté depuis la présidentielle américaine du 3 novembre. Mais, encore une fois, c’était incompréhensible, surtout aux États-Unis, la première démocratie du monde.

C’est un peu une leçon aux donneurs de leçons, dites-vous ?

Oui, c’est un peu une leçon aux donneurs de leçons. Ce serait bien que, d’une certaine façon, on sache que la démocratie n’est pas achevée, aussi bien aux États-Unis qu’en Afrique et que les Africains ne sont pas nécessairement moins intelligents que les Américains, que les Français, que d’autres peuples à travers le monde.

Les événements du Capitole sont «un peu une leçon aux donneurs de leçons

La suite sur RFI.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Vidéo – Du Fou malade : ” Couvre feu les THIAGA souffrent, on peut plus voir nos copines…”

AN FOIRÉ… par Guy Marius Sagna,