Elle tabasse sa mère âgée de 70ans

Se disputant la paternité d’un poulailler avec sa maman âgée de 70, elle la tabasse jusqu’à lui casser le nez. D.F a été mise aux arrêts,

Elle tabasse sa mère âgée de 70ans

Se disputant la paternité d’un poulailler avec sa maman âgée de 70, elle la tabasse jusqu’à lui casser le nez. D.F a été mise aux arrêts, puis envoyée en prison à Louga pour le délit de Coups et blessures volontaires à ascendant.

Les populations du village de Darou Niang, dans la commune de Gueun Sarr (département de Louga), n’en reviennent toujours pas. En effet, elles continuent de se poser des questions relatives à l’attitude répréhensible de la jeune dame D.F. Celle-ci s’est illustrée tout dernière ment de la pire des manières, en tabassant maladivement sa vieille maman de 70 ans.

D’après des sources de L’Observateur, les faits se sont déroulés le 18 janvier dernier.

Elle tabasse sa mère âgée de 70ans

Ce jour-là, la jeune dame qui avait l’habitude de se défouler sur sa pauvre génitrice, même pour des broutilles, a franchi la ligne rouge, en lui administrant une mémorable correction jusqu’à lui casser le nez. Leur différend était lié à un poulailler.

Ainsi, la vieille femme qui avait prêté le poulailler à sa fille, veut le récupérer, car elle venait d’acheter des poules. Cette volonté de la vieille A.G. n’est pas du goût de sa fille D.F. dans la mesure où, elle avait déjà entrepris des travaux de réfection sur un pan du mur qui menaçait de s’effondrer. «Le poulailler ne t’appartient

Elle tabasse sa mère âgée de 70ans

pas à toi seule, c’est moi qui l’ai réfectionné, tu ne pourras pas m’obliger à sortir mes poulets. Je te préviens, tu auras affaire à moi, si tu mets tes sujets dedans», menace D.F, décrite comme la terreur de sa famille.

Alors, prenant à la légère les menaces de sa fille, la vieille dame, portant par devers elle ses poulets, s’est dirigée vers le poulailler.

Cependant, dès qu’elle a voulu ouvrir la porte, sa fille qui surveillait ses mouvements, l’a surprise par derrière pour lui administrer un violent coup de poing au visage.

Assommée et atteinte de plein fouet au nez, la victime est tombée à terre et a commencé à saigner abondamment. Physiquement très faible, elle a crié de toutes ses forces pour appeler les se cours.

Les habitants du village, qui voulaient la secourir après qu’ils ont entendu son appel de détresse, ne franchiront pas le seuil de la maison. D.F. qui venait de battre à sang sa vieille maman, s’est armée d’un pilon. et menaçait d’en découdre avec toute personne qui oserait entrer dans leur maison.

Finalement, elle sera désarmée par son oncle, lequel a eu l’ircsnieuse stratégie de passer par la porte – robée. La vieille blessée qui s’est retrouvée

avec le nez cassé, a été évacuée au district sanitaire de Sakal où un certificat médical

attestant une Incapacité temporaire de travailler

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Le ” Tiak-Tiak” engage un agresseur pour voler 17millions à son client

Audio – Ayo balde: “Omaro takk nama meuneulouma dara di dokhann”