Sonko – Adji : l’appel au complot qui expose les femmes

Une affaire judiciaire ne se règle pas dans la rue. Une affaire judiciaire ne se règle pas à travers les réseaux sociaux. Le leader du parti PASTEF est accusé de viols et menaces de mort par une masseuse.

Sonko - Adji : l’appel au complot qui expose les femmes

Une affaire judiciaire ne se règle pas dans la rue. Une affaire judiciaire ne se règle pas à travers les réseaux sociaux. Le leader du parti PASTEF est accusé de viols et menaces de mort par une masseuse.

La plaignante a porté l’affaire devant la justice. Ainsi, l’accusé a été convoqué par le juge pour être auditionné. Mais au lieu de répondre tranquillement à dame justice, l’accusé préfère d’abord exposer l’affaire à la place publique.

Pourquoi ? Il est le seul à pouvoir nous édifier son attitude. D’une affaire de viol, il en a fait une affaire de complot politique. Pourtant, là où les faits présumés se sont passés n’est pas un quartier général… Il y allait pour des raisons de santé. Ce qui s’est passé entre lui et sa masseuse, ils sont les seuls à pouvoir le dire. Mais son appel au complot politique fait douter.

Expose plus la gente féminine qui, se bat pour dire non à toutes les formes de violences. Un véritable auteur de viol, pourrait crier au complot pour se défendre. Et si demain, en tant que Président un opposant soit accusé des mêmes faits. Et que ce dernier adopte sa posture. Quelle sera sa réponse, pour ne pas dire riposte ?

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Vidéo – Pendant ce temps, la Tunisie lance son premier satellite 100 % local

Malick Sall revient avec un discours incendier sur Ousmane Sonko