L’adjoint au maire de Pikine Nord détournait les denrées destinées aux impactés de la COVID-19

M. B. SENE, troisième adjoint au maire de Pikine-Nord, a été interpellé par les enquêteurs de la Section de recherche, pour avoir détourné des denrées destinées à des impactés de la COVID-19, d’un montant de 14 millions F CFA.

L’adjoint au maire de Pikine Nord détournait les denrées destinées aux impactés de la COVID-19

M. B. SENE, troisième adjoint au maire de Pikine-Nord, a été interpellé par les enquêteurs de la Section de recherche, pour avoir détourné des denrées destinées à des impactés de la COVID-19, d’un montant de 14 millions F CFA.

Se disant juriste de formation, M. B. Sène, troisième adjoint au maire de la commune de Pikine Nord, a pourtant usé de manœuvres pour se faire remettre des denrées au profit d’une ONG dont les activités ont cessé. Coordonnateur du projet “Zéro Mendicité pour les enfants de Pikine”, il s’est fixé comme objectif de réduire la mendicité dans certaines municipalités de la région de Dakar. Pour accompagner les Daaras, surtout dans ce contexte de pandémie de COVID-19, des bienfaiteurs ont fait don de plusieurs produits et autres denrées alimentaires (gels, riz, produits désinfectant, sucre, lait…). Profitant de sa position dans le dispositif, M. B. Sène, selon nos informations a sollicité et obtenu des denrées qu’il a détournées à des fins personnelles.

Par ailleurs, il a émis des bons de commande déposés auprès de certains commerçants à qui il a fait croire que l’ONG pour laquelle il travaille allait payer les factures. N. Barro et M. Mbengue ont mordu à l’hameçon, en livrant divers produits et denrées alimentaires. Ils ont attendu, en vain, d’être payés. Puisque, l’adjoint au maire, qui leur faisait miroiter des espèces sonnantes et trébuchantes, a détourné les produits pour faire une sorte de campagne personnelle. Il a, en effet, fait preuve d’une générosité sans commune mesure pour plaire aux populations, en prélude des prochaines élections municipales qui, d’ailleurs, viennent d’être reportées.

Ses fournisseurs, ayant découvert le pot aux roses, ont saisi la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, d’une plainte. Après plusieurs semaines, M. B. Sène, soutiennent nos interlocuteurs, a été arrêté le vendredi 19 mars dernier à Pikine. Déféré au parquet pour escroquerie, il a été placé sous mandat de dépôt et sera jugé en flagrant délit, le 30 mars 2021, par le tribunal de Pikine.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Video- Touba : Accident d’une course de trois voitures

Coupe d’Afrique des Nations 2021 : Le Nigeria qualifié sans jouer