Fonds Forces Covid-19 : Les agents de Santé réclament toujours leurs paies

L’alliance des Syndicats autonomes de la Santé (ASAS)-And Guesseum (Agents des Collectivités territoriales, les Agents étatiques, les Asc et les agents de Santé Communautaires) ont tenu un sit-in ce mardi, devant le centre de Santé Nabil Choucair pour protester contre le non-paiement des primes du fonds forces Covid-19 aux ayants droit.

Fonds Forces Covid-19 : Les agents de Santé réclament toujours leurs paies

L’alliance des Syndicats autonomes de la Santé (ASAS)-And Guesseum (Agents des Collectivités territoriales, les Agents étatiques, les Asc et les agents de Santé Communautaires) ont tenu un sit-in ce mardi, devant le centre de Santé Nabil Choucair pour protester contre le non-paiement des primes du fonds forces Covid-19 aux ayants droit.

La colère des agents de santé

« Le ton est donné. Il est demandé à toutes les autres sections de réclamer leur dû. Si rien n’est fait dans les jours à venir, un plan d’action sera mis en place à partir du 12 mai », a fait savoir Issa Gueye, président de la sous-section And Gueusseum district sanitaire Nord.

Le combat commence

Le personnel de santé est monté au créneau pour réclamer son argent. « Le directoire national de And Gueusseum invite tous les agents à être prêts à se battre car, selon eux, la législation leur donne le droit de réclamer leur dû », a-t-il expliqué.

Il faut se battre

Selon lui, il n’est pas question de revenir en arrière. Il ajoute : « la lutte a commencé ce matin avec la collectivité territoriale de la Patte d’oie, de l’arrondissement des parcelles Assainies mais le combat sera généralisé si l’Etat ne fait rien. »

Pas de discrimination

Pour sa part, Cheikh Sadibou Diop, médecin chef district du centre de santé de Camberene, interpelle directement le président de la République et son ministre de la Santé. « Plusieurs de nos collègues ont été contaminés à la maladie. Donc, tout ce que nous réclamons, c’est notre argent. Il ne doit pas y avoir une discrimination entre le personnel des collectivités territoriales et d’autres structures », a-t-il déclaré devant l’auguste assemblé.

Il poursuit : « Nous interpellons Abdoulaye Diouf Sarr et Macky Sall à régulariser cette anomalie. Il faut que ces motivations soient payé le plus rapidement possible », a plaidé Cheikh Sadibou Diop.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Super League : Deux clubs anglais veulent déjà se retirer

Macky Sall attristé par le décès Idriss Deby, tué ce mardi