Trophée pour Gana Gueye et ses coéquipiers

Trophée pour Gana Gueye et ses coéquipiers : Gana GUEYE et Abdou DIALLO vainqueurs de la coupe de France avec le PSG

Trophée pour Gana Gueye et ses coéquipiers : Gana GUEYE et Abdou DIALLO vainqueurs de la coupe de France avec le PSG

Le Paris Saint-Germain s’offre une 14e Coupe de France. Au terme d’une finale très décevante, le club de la capitale, avec Idrissa Gana GUEYE et Abdou DIALLO titulaires, s’est imposé face à l’AS Monaco (2-0) de Krépin DIATTA, rentré en cours de match.

Après un quart d’heure dominé par les Parisiens en terme de possession de balle, mais sans aucune occasion dangereuse à se mettre sous la dent, c’est une erreur monégasque qui amenait l’ouverture du score. Mbappé récupérait un ballon mal contrôlé par le défenseur Disasi dans sa surface pour servir Icardi sur un plateau (0-1, 19e). Sans forcer, le PSG prenait les devants dans cette rencontre.

Derrière, les Monégasques ont joué plus haut sur le terrain. Sans parvenir à bouger une équipe parisienne sereine et peu inquiétée sur les ballons envoyés dans sa surface par des joueurs de l’ASM qui ont manqué de précision dans la dernière passe. Paris aurait même pu faire le break sur une frappe de Florenzi détournée en corner par Majecki.

D’abord insipide jusqu’à l’heure de jeu, la seconde période s’est un peu animée en même temps que le jeu monégasque. Alors que Paris ne montrait plus grand-chose sur le plan offensif, Monaco poussait un peu plus et se procurait enfin des occasions. Un centre dévié de Martins trouvait la barre transversale de Navas, puis Diatta trouvait les gants du gardien costaricien sur une reprise. Mais c’était trop peu pour inquiéter une équipe du PSG en gestion depuis le retour des vestiaires.

Finalement, le Paris SG se détachait en fin de match. Juste après avoir trouvé la barre transversale sur une magnifique tentative de lob, Mbappé faisait le break pour les Parisiens en profitant d’un service parfait de Di Maria (0-2, 80e). Fin du suspense. Monaco n’est jamais véritablement entré dans cette finale et s’est incliné face à un PSG peu flamboyant mais réaliste dans la surface adverse.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Sadio Mané est il victime de maraboutage ….

Aprés TER, BRT : Le Sénégal veut des bus electric