La question de la $exualité de nos jeunes à l’ère du numérique.

Nos enfants sont hyperconnectés et l’hypersexualisation qui accompagnent cette réalité est un vrai enjeu de société

La question de la sexualité de nos jeunes à l’ère du numérique.

Nos enfants sont hyperconnectés et l’hypersexualisation qui accompagnent cette réalité est un vrai enjeu de société.La question de la $exualité de nos jeunes à l’ère du numérique.

Les comportements sexualisés sont de plus en plus facilités par un accès rapide et très peu contrôlé aux contenus pornographiques sur internet.

Alors que dans une société comme la nôtre beaucoup de parents veulent se maintenir dans un confort illusoire de reproduction d’un modèle éducatif d’une autre époque, nos jeunes eux se forgent une identité sexuelle à travers internet.

Ne sommes-nous pas résistants à toute possibilité d’éducation à la sexualité dans nos écoles alors que le sujet est encore très tabou dans notre modèle éducatif familial conservateur?!

Je me rappelle Al Maktoum qui disait que « xale mooy yàr xale» pour nous exhorter à changer de mindset dans l’éducation de nos enfants en nous intéressant plus à leur monde et à leur époque.

Je ne blâme pas les parents parce qu’au fond cela ne sert à absolument Rien!

Par contre, je nous encourage à descendre de notre piédestal et notre confort de reproduction afin d’entamer l’école quotidienne de la parentalité.
Parce qu’en réalité nos enfants sont devenus des mutants à l’ère du numérique.

La pratique du «sexting» est devenu un véritable phénomène social.

La question de la $exualité de nos jeunes à l’ère du numérique.

Les jeunes se sont fait un plaisir de faire circuler des nudes et autres sextapes. Ce qui est souvent une preuve de masculinité et de virilité pour beaucoup d’ados et de jeunes adultes.

La prévention et l’éducation doivent être nos priorités en évitant au mieux la posture moralisatrice.

Armons-nous de Science, de Présence, de Patience et de Compassion afin de parler à nos jeunes de Sexualité.

Sinon, internet le fera à notre place avec une banalisation déconcertante et dangereuse.

Wa Salam

 

Papa Ladjiké Diouf

psychothérapeute autorisé à Ottowaa

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Dossier Adji vs Sonko : Malick Sall ” Nous veillerons à ce que les choses soient faites dans les règles de l’art

“Doublement, triplement du budget : Questionnement d’un profane”