Mercato : le PSG a un plan pour Ronaldo

L’ambitieux mercato parisien n’est assurément pas terminé. Dans le secteur offensif, les mouvements en préparation pourraient être spectaculaires.

Mercato : le PSG a un plan pour Ronaldo

L’ambitieux mercato parisien n’est assurément pas terminé. Dans le secteur offensif, les mouvements en préparation pourraient être spectaculaires.
La question de l’avenir de Kylian Mbappé tient évidemment tout le monde en haleine du côté de Paris. Après avoir renforcé ses arrières, le PSG promet de travailler son secteur offensif en cette intersaison. En composant avec le facteur Mbappé certes, mais aussi en tentant de privilégier la qualité à la quantité. Certains joueurs, clairement ciblés, ne seront pas retenus cet été, et sont même invités à partir. C’est le cas de Mauro Icardi, dont l’avenir pourrait être directement lié à celui d’un certain Cristiano Ronaldo.

La presse italienne est unanime ces jours-ci: Massimiliano Allegri, le coach de la Juventus, en pince pour le buteur argentin qui reste pourtant sur une saison terne dans la capitale française: 13 buts en 28 matches toutes compétitions confondues, et pas mal de blessures à son passif. Seulement les émoluments du garçon – pas moins de 800 000 euros mensuels – ont de quoi refroidir la Vieille Dame, accablée par les conséquences économiques de la crise. Aussi le club phare de Turin n’a-t-il d’autre choix que de vendre pour s’offrir un peu de sang neuf.

Un échange sec possible
Les médias transalpins sur le sujet sont donc on ne peut plus clairs, relayés ce dimanche par L’Equipe: pour se payer Icardi, les Bianconeri doivent se séparer de CR7 et de son salaire à 2,6 millions d’euros par mois. Parisien depuis deux ans mais définitivement enrôlé au printemps 2020 seulement – moyennant 50 millions d’euros hors bonus – Mauro Icardi ne vaut guère davantage aujourd’hui face à la crise. Ronaldo, lui, demeure coté à 45 millions d’euros à un an de la fin de son bail piémontais. Malgré ses 36 ans au compteur, le maestro portugais s’est fendu de 29 réalisations la saison passée en Serie A. Aux yeux du Qatar, qui n’a pu débaucher Leo Messi, le quintuple Ballon d’or demeure donc une valeur sûre à fort potentiel d’amortissement. La Juve et le PSG sont donc en mesure de faire leur bonheur réciproquement.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Video- Approche de la Tabaski : Les agresseurs dictent leur loi

Covid-19 : Point sur la situation de ce dimanche 18 juillet : 1722 nouveaux cas