Actualités

Décès de Samba Sarr, Mass Seck : « Asc Thiossane Pikine portez plainte contre… »

Le président de l’Asc Thiossane a fait un malaise avant de tirer sa révérence, suite à des échauffourées au niveau du complexe sportif Léopold Sédar Senghor de Pikine, weekend écoulé. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir des Sénégalais. Mass Seck demande tout simplement à l’Asc Thiossane de porter plainte contre ces deux individus qui ont bousculé Samba Sarr.

« Asc Thiossane Pikine Portez plainte contre ces deux individus qui le poussent !
En 2014 je fus confronté a la même situation. En effet deux individus s’en prenaient a moi physiquement en m’interdisant l’accès a la régie de Tfm. Il avaient cassé mon téléphone.

La régie étant une zone qui entre dans mes compétences, ils n’avaient pas le droit d’agir de la sorte. Alors je portais plainte contre un des individus qui s’était montré particulièrement violent et qui proférait des mensonges en disant qu’il avait reçu l’ordre de ne pas me laisser passer.

L’affaire fut jugé, malgré que le Drh de l’époque envoyé par le dg de l’époque avait menti en voulant protéger le commanditaire, le gars fut commandé a deux mois de sursis et 20 000 f d’amende. Je n’avais demandé que le franc symbolique car le gars s’était excusé et confondu en regrets disant qu’il ne savait pas ce qu’il faisait.

Dans cette vidéo deux individus, le gars en bleu et le gars en beige s’en prennent physiquement a Samba Sarr qui, après ces entre faits a perdu la vie. Ces gens interdisent illégalement l’accès a un acteur du spot a une rencontre classique. Le centre de Pikine a il une sécurité qui régule les entrées ? Non nous avons a plusieurs reprise été dans ce centre. Qui sont ils ? pourquoi ils s’en prennent physiquement a Samba Sarr ? En quelle qualité ils s’oppose a son accès au centre ? Qui leur a donné cet ordre ? Ce sont les questions auxquelles ils doivent répondre car leurs responsabilités individuelles est engagées.

Il faut que ces gros bras, aussi cons soient ils, sachent que quand on exécute un ordre on a pas le droit de s’en prendre physiquement aux individus. Que lorsque un incident arrive ils sont responsables alors que les commanditaire peuvent s’en tirer. Tu te pointes dans un endroit publique quelqu’un te donne l’ordre de sortir des gens alors que tu ne sais pas s’il en a le droit ne le fais pas.

Porter plainte contre l’ ODCAV prendra du temps et comme les morts de Demba Diop cela risque de n’avoir aucun responsable identifié. Ces gars devant la police et la justice diront qui a donné l’ordre alors vous pourrez le poursuivre pour homicide involontaire. »

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.