04 milliards F CFA par an : Le retraités qui n’arrivent pas à se soigner, réclament l’audit


04 milliards F CFA par an : Le retraités qui n'arrivent pas à se soigner, réclament l'audit

Dans la rue ce samedi 9 octobre, entre la Place de la Nation (ex-Obélisque) et le rond-point Rts, les retraités du Sénégal ont dénoncé la gestion jugée nébuleuse de l’institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES), entre autre maux.

“On est maltraité par les dirigeants de l’IPRES, qui sont principalement Mamadou Racine SY, qui est le PCA, et les responsables à la Direction. Ce qu’on veut, c’est très simple, d’abord, la réforme des textes de l’IPRES qui datent de 1958, au temps du Général de Gaulle“, campe leur président et porte-parole du jour. Dembélé Diop de poursuivre : “ensuite, c’est la prise en charge des retraités, on n’arrive pas à se soigner“.

Arrivés à l’hôpital, on nous dit que l’IPRES leur doit de l’argent. Alors qu’ils débloquent tous les ans quatre milliards rien que pour les médicaments.” D’où la revendication portant sur le 3e point qui est l’audit financier : “on doit savoir comment roule l’IPRES“, enchaîne, dans ce sillage, Diop.

Enfin, il pose le problème concernant “les détournements”. Dans son argumentaire, concernant ce point, le retraité a réactualisé le scandale financier dans la gestion des tickets entre avril 2018 et janvier 2019. Pour rappel, dans cette affaire, tout serait parti d’un audit interne après que les factures de certains prestataires concernant les tickets subventionnés à hauteur de 75% par l’IPRES, pour la restauration du personnel, et qui aurait atteint des montants faramineux avec un écart défavorable de 207 millions F CFA, représentant le stock de tickets non distribués aux agents.

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.