Avortement médicalisé : La ligue des imams a tranché


Avortement médicalisé : La ligue des imams a tranché

La Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) n’entend pas tracer la voie à l’interruption volontaire de grossesse. Ainsi, après concertation avec les acteurs intéressés par la question, la Lips, dans une déclaration datée du 23 octobre 2021, exprime « une opposition formelle à toute légalisation de l’Interruption Volontaire de Grossesse au Sénégal, pudiquement appelée avortement médicalisé ».

Les imams pensent surtout que l’argument du viol et de l’inceste n’est qu’une « stratégie d’étape et que l’objectif in fine est de légaliser sans restriction l’IVG, comme vient de le faire un pays de la sous-région ».

Et pour ne pas laisser une brèche aux pro-avortements, la ligue « demande la mise en application des textes qui punissent de manière sévère les auteurs de viol et d’inceste et appelle à une prise en charge adéquate des victimes ».La ligue invite l’Etat et la population à renforcer la protection des femmes, particulièrement les plus jeunes contre ‘’la permissivité et les comportements sexuels déviants’’.

Elle demande également à l’autorité de rapporter la ratification du protocole de Maputo ou alors à exprimer de sérieuses réserves sur certains points contraires aux réalités socioculturelles du pays. Mais surtout à veiller aux profils de ceux qui représentent le Sénégal dans les rencontres internationales.

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.