Ousmane Sonko sur les nominations du CSM : « C’est l’exécutif qui choisi ses juges »


Ousmane Sonko sur les nominations du CSM : « C’est l’exécutif qui choisi ses juges »

Pour Ousmane Sonko, le mouvement noté dans la justice ces derniers jours prouve que la justice est loin d’être indépendante. Et ceux qui sont nommés aux postes stratégiques sont souvent des personnes dociles et qui ne garantissent pas l’impartialité.

S’agissant de Amady Diouf, Ousmane Sonko est très pessimiste. « J’avais annoncé sur ma page Facebook qu’Amady Diouf serait le procureur, c’est pourquoi d’ailleurs il a décidé de classer sans suite le dossier sur les 94 milliards alors que la chambre civile m’avait donné raison. Maintenant qu’il est procureur, il verra le rapport de l’OFNAC qui a confirmé mes dires. J’attends de voir sa réaction », dit-il.

Sonko a la même appréciation par rapport au nouveau doyen des juges Oumar Maham Diallo. « J’ai vu qu’il avait partagé un article qui m’accusait et aujourd’hui c’est lui qui doit gérer ce même dossier », constate le leader de Pastef qui en déduit que « le pouvoir a choisi ses hommes pour terminer le travail déjà entamé ».

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.