Vi0l présumé de la Miss Sénégal : « Nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur »


Vi0l présumé de la Miss Sénégal : « Nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur »

Dans la grave affaire de présumé viol suivi de grossesse de la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione, le professeur Amsatou Sow Sidibé se désole de la situation et estime que les filles sont utilisées comme des objets sans valeur.

“Actuellement, je peux dire que je souffre parce que nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur. Le sort de nos filles me fait souffrir. On parle souvent de viol et de manque de considération, ce qui est contraire à la valeur et à la dignité humaine”, a fait savoir Mme Sidibé qui invite l’État à faire preuve de volonté politique pour que cela cesse. Selon elle, on ne peut pas construire une société de qualité, si les filles sont considérées de la sorte.

Elle s’exprimait en marge de l’atelier du comité ad hoc des Femmes Leaders pour la Paix, la démocratie, le respect des institutions et de l’État de Droit qui s’est tenu ce mercredi 24 novembre 2021.

Leave your vote


Soyez respectueux dans les commentaires

Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.