politique

Vidéo « Il n’a qu’à nous dire qui est Juliana » Cheikh Issa Sall à Ousmane Sonko

Après avoir été l’hôte de Mbour le temps d’une soirée et versé sa bile sur les autorités de Mbour, la réplique contre Ousmane Sonko ne s’est pas fait trop attendre.

Le candidat de la Coalition de Benno bokk Yakaar (Bby) n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour répondre aux accusations de Ousmane Sonko.

« Le candidat qui trimballe de ville en ville pour ne raconter que des contrevérités aux Sénégalais était venu à Mbour, hier (Dimanche). Semblerait-il qu’il était major de sa promotion. Être major de sa promotion, c’est être premier à l’examen de sortie de formation. Il a eu un départ de lion, mais avec une arrivée de chat. Il a été premier au concours d’entrée mais après 2 ans de formation, avec le rythme des devoirs et des examens, puisque qu’il n’avait comme métier que trimballer, il est finalement sorti dernier de la promotion », raille Cheikh Issa Sall.

Aux accusations portées sur lui, Cheikh Issa de rétorquer par une question : « il n’a qu’à nous dire qui est Juliana ? ».

Le candidat de Bby explique : « Vous savez que les études sont jalouses et n’acceptent aucun compagnon. C’est Juliana qui a fait que le gars, a été le dernier de la promotion lorsqu’on a fini l’examen de sortie. C’est pour cette raison qu’il a été affecté dans une direction où, le bureau qu’il occupait n’était meublé que d’une vieille table. Tous ses camarades étaient dans de bon bureaux avec climatiseur, secrétaire et voiture de fonction et voyageaient. C’est ce qui lui a fait si mal qu’il a fini par créer un syndicat pour combattre l’État ».

Ainsi, il explique qu’en 15 ans de service, personne n’a jamais entendu « on attend la signature d’Ousmane Sonko ».

« 15 ans de service sans être chef de service, 15 ans de service sans être chef de division, sans être Directeur, ni DG, encore moins secrétaire général.

C’est un fainéant, qui n’aime pas le travail mais plutôt l’argent. D’ailleurs, j’invite les Sénégalais à lui demander qui est Monsieur Boutique. Depuis 2015, il ne travaille pas, il n’a que le salaire d’un député », ironise Cheikh Issa Sall.

Il ne manque pas d’interpeller Ousmane Sonko sur l’origine de sa richesse.

« La voiture 4×4 qu’il conduit coûte 156 millions, alors que son salaire n’atteint même pas 1.300.000f. On doit lui demander d’où il tire sa fortune. Il a 2 femmes, des maisons à foison. À la Cité Keur Gorgui il a une maison évaluée à près de 800 ou 900 millions. Quand il sort, les voitures qui le suivent coûtent aux environs de 800 ou 900 millions. Il doit dire aussi aux Sénégalais d’où il prend l’argent qu’il utilise. Il va répondre, mais plus tard, je vous dirai ceux qui étaient venus le prendre au restaurant Arame, les coins dans lesquels ils l’ont amené, au point qu’il veut mettre le pays en feu. Il est dangereux pour la nation. Le combattre est une œuvre de salut public », affirme Cheikh Issa Sall.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.