Football

Dewaele, nouveau défenseur du Standard: “Je n’ai pas peur de cette situation, j’adore les gros challenges”

Gilles Dewaele a été présenté à la presse jeudi en début d’après-midi au sein de l’Académie Robert Louis-Dreyfus, au Sart-Tilman à Liège. Âgé de 25 ans, le défenseur droit est arrivé lors de ce mercato hivernal et a débuté lors du Clasico à Anderlecht dimanche.
En provenance de Courtrai, Gilles Dewaele ne pouvait pas manquer l’occasion de rejoindre les Rouches. « Le choix du Standard a été facile pour moi. Je viens de Courtrai et les différences sont grandes au niveau des infrastructures entre les deux clubs. C’est l’un des plus gros clubs de Belgique, c’est un honneur de jouer pour cette équipe, » a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Le défenseur droit est conscient de la situation sportive de son nouveau club. « Nous ne sommes pas à la place que nous devrions être, mais j’adore les gros challenges, c’est pour cela que je suis venu. Je n’ai pas peur de cette situation et je sais que l’on va faire de belles choses ensemble.”

Il connaît bien Luka Elsner, qui a été son coach l’an passé et en début de saison à Courtrai. « C’est un avantage de connaitre les exercices à l’entraînement et de connaître le système de jeu. Je dois juste m’adapter à mes nouveaux équipiers.”

L’entraîneur du Standard de Liège a donné ses consignes à son nouveau joueur. « Le coach m’a demandé de me montrer et de prouver que j’ai ma place dans ce club en apportant encore plus d’agressivité », a raconté le Knokkois.

“Je ne m’arrête jamais” de courir
La nouvelle recrue des Liégeois, bien que défenseur, veut aussi apporter son côté plus offensif. « Je veux apporter mon endurance, ma vitesse, mes qualités défensives et offensives. Je veux donner des bons centres et des passes décisives, c’est important. Je pense qu’au Standard on est plus offensif. Cela donnera plus d’opportunités de faire des centres pour mettre des buts. Mon plus gros avantage sur le terrain est de courir beaucoup. Je ne m’arrête jamais.”

L’ancien courtraisien a déjà bénéficié de temps de jeu lors de la rencontre face à Anderlecht dimanche passé. « Jouer à Anderlecht en ce moment, ce n’est pas facile. C’est difficile de défendre, mais on ne leur a laissé qu’une seule chance de but lorsqu’on était en bloc, le reste de leurs occasions était lors de contre-attaques. Je suis autocritique avec moi-même, en deuxième mi-temps, je n’ai pas osé être très offensif et vous n’avez pas encore vu le meilleur Gilles pour le moment. C’était un match normal, pas mauvais, mais pas top non plus. Je ne suis pas satisfait trop vite.”

La prochaine rencontre du Standard de Liège sera face au Club de Bruges, ce dimanche. « Rien n’est impossible en football. Je pense qu’ils ne sont pas heureux de venir jouer contre nous. Il faudra se battre comme des guerriers. On doit jouer comme nous sommes et nous sommes le Standard. On doit gagner tous les matchs et on doit tout donner pour gagner.”

Formé au Cercle de Bruges, Gilles Dewaele a ensuite rejoint Westerlo pendant trois saisons. Il s’est tourné vers Courtrai durant l’été 2020 avant de signer au Standard durant le mercato hivernal.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.