CAN 2021

CAN 2021 : l’ hôtel où logent les lions du Sénégal à Yaoundé laisse à désirer

Un hôtel quatre étoiles, super grand, l’intention est bonne pour la CAF. Mais la nature des lieux semble être mauvaise pour l’Equipe Nationale du Sénégal en vue de son quart de finale de la CAN 2021 face à la Guinée-Equatoriale.

« Vous (les journalistes) en êtes témoins. C’est sûr qu’un cadre comme celui de l’Hôtel Tajidor de Bafoussam nous permis de bien travailler, d’être à l’aise. C’est certain que nous ne pourrons pas avoir un cadre similaire à Yaoundé », avouait Mayacine Mar, jeudi lors d’un point de presse, lorsqu’il a été interrogé sur le Djeuga Palace. Le Directeur Technique Nationale avait vu juste.

Pendant leur séjour camerounais pour la phase de groupes et les huitièmes de finale de la CAN 2021, les Lions ont pris leurs quartiers au Tagidor Garden Resort & Spa, à Bafoussam. Un endroit de tout calme, parfait pour l’Equipe Nationale. Mais pour les quarts de finale, ils ont rallié une autre ville du Cameroun : Yaoundé. Là, la CAF a désigné Djeuga Palace pour leur nouveau camp de base.

Sauf que, selon une investigation faite par Emedia, rien ne va avec cet hôtel. Du moins, pour une équipe de football qui prend part à une telle compétition comme la Coupe d’Afrique. Dans ce lieu, règne une certaine festivité, un manque de tranquillité et des moustiques qui piquent de partout. Une situation aurait mise en colère le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, dès son arrivée.

De plus certains joueurs se seraient plein de certaines conditions dans leur chambre. Logée au premier étage, la sélection souffre d’une pollution sonore puisqu’il y aurait en bas une discothèque qui soulève une ambiance digne d’une soirée dansante « On n’arrive pas à dormir. A notre arrivée, on avait de tout-petits lits. J’ai dû insister pour qu’on le change. Là, sans clim’ et avec les moustiques », aurait déclaré un des internationaux sénégalais, sous le voile de l’anonymat.

Puis il ajoute : « On va croire qu’on est dans des caprices mais ici c’est invivable quand on veut être dans des conditions de performance. On ne demande pas forcément le luxe du Tagidor où nous étions mais qu’il y ait au moins le minimum en termes de tranquillité. Dans ce contexte de Covid, avec la psychose qu’il y a eu, c’est étonnant d’avoir un hôtel à ce point ouvert pour une équipe. »

A voir quelles mesures le staff de l’Equipe Nationale du Sénégal va prendre pour poursuivre plus sereinement sa compétition en cas de qualifications pour les demi-finale.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.