Actualités

Elections locale 2022 : L’enfant a finalement perdu la vie dans l’incendie

L’affaire de l’incendie criminel à Keur Massar, impliquant la candidate malheureuse Dieynaba Ndiaye de «Geum Sa Bopp», a viré au drame. L’une des victimes, un garçon du nom de T.Sall, âgé de 3 ans, a finalement succombé à ses blessures dimanche, à l’hôpital Principal de Dakar où il a été interné après le sinistre.

La mort du petit T.Sall risque de faire compliquer les choses pour Dieynaba Ndiaye. Inculpée puis placée sous contrôle judiciaire, la militante de « Geum Sa Bopp» a été citée comme étant la présumée commanditaire de l’incendie criminel survenu dans la nuit du 19 au 20 février dernier.

Elle a été traduite en justice par Aminata Assome Diatta de la coalition Benno Bok Yakaar après que la maison de Dié Wouli Ndiaye, une de ses militantes, ait été incendiée causant des blessures graves à son petit-fils de 3 ans et son mari de 65 ans.

Pour mémoire, les enquêteurs se sont entrés en possession d’un audio dans lequel « elle menaçait de brûler Assome Diatta ». Auditionnée, Dieynaba Ndiaye avait confié avoir proféré ces menaces juste après que les éléments de la ministre du Commerce ont bastonné son Directeur de Cabinet.

Elections locale 2022 : L'enfant a finalement perdu la vie dans l'incendie

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.