Faits Divers

Aïssatou SOW 29ans enceinte de 8mois : frappée, violée, et poignardée …décède finalement

Guinée : Selon les informations recueillies sur lieu, la victime s’appelle Aïssatou SOW. Ainsi, après le départ de son mari qui est conducteur de taxi moto, le présumé violeur du nom de Boubacar Barry est passé à l’acte, nous confie notre source. Ce dernier l’aurait battue, violée avant de la poignarder à plusieurs reprises.

Attristé par cette tragédie, la mère de la victime est abattue. Par contre, la coépouse de cette dernière du nom de Kadiatou a pu nous expliquer les circonstances dans lesquelles, elles ont retrouvée la victime Aïssatou Sow : “On était tous ici tôt le matin à 6 heures quand on a vu sa petite fille de 9 ans venir en courant et en larmes nous demander de l’aide en disant grand-mère vient vite  tonton (Boubacar Barry, ndlr) a tué maman.

C’est ainsi nous sommes parties en courant. On a trouvé Aissatou gisant dans un bain de sang. Je l’ai prise dans mes bras quant à sa mère elle ne tenait plus débout et là, elle (Aïssatou) m’as dit ‘’maman, il m’a frappée, violée, poignardée et mise sa main dans mes parties intimes. Je ne survivrait pas. S’il te plaît, prends soin de mes trois enfants’’.

Aïssatou SOW 29ans enceinte de 8mois :  frappée, violée, et poignardée ...décède finalement

Elle a également demandé de lui prendre en photo parce qu’elle voudrait que justice soit faite même après sa mort. On voulait l’envoyer à Ignace Deen mais vu qu’elle perdait beaucoup de sang, on a donc jugé nécessaire de l’envoyer à la clinique la plus proche où elle est décédée après l’intervention chirurgicale« .

Boubacar Barry, époux de la victime (qui porte le même nom que le bourreau de sa femme), a, de son côté, expliqué les circonstances dans lesquelles il a laissé son épouse.

Je l’ai laissée à la maison à 6 heures. En ce moment, le présumé violeur priait. Moi c’est aux environs de 7 heures, j’étais déjà en ville, qu’ils m’ont appelé pour me dire que mon concessionnaire a battu, poignardé et violenté ma femme. C’est ainsi que je suis venue trouver qu’elle était déjà en salle d’opération et après le médecin nous a informés qu’elle est décédée et que le bébé était déjà mort”, a-t-il affirmé, les larmes aux yeux et meurtri.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.