Lutte

Bombardier vs Eumeu Sène, un choc en éloge de la longévité

Bombardier, 45 ans, et Eumeu Sène, 24 ans de carrière, se font face dimanche 27 mars pour un choc-revanche en lutte sénégalaise. Un combat qui témoigne de la longévité de ces athlètes mais aussi de la difficulté de l’arène sénégalaise à dénicher des espoirs appelés à prendre la relève de ces anciens rois.

Les 20 000 places de l’Arène nationale de Pikine, dans la banlieue dakaroise, n’auront aucun mal à trouver preneurs dimanche 27 mars pour le combat Bombardier-Eumeu Sène. Deux anciens rois des arènes se refont face après un premier duel en 2018 qui avait tourné à l’avantage d’Eumeu Sène qui avait profité de l’occasion pour ravir la couronne de Roi des arènes au colosse de Mbour. Près de trois ans après, le Pikinois, dépossédé du titre par Modou Lô, revient se mettre en danger face l’inusable Bombardier.

C’est un choc de légendes de la lutte sénégalaise, mais aussi un combat entre deux ténors de l’arène qui ont traversé ce sport populaire pendant plus de 20 ans en restant compétitif et adulé par les amateurs de lutte.

Retraite repoussée pour Bombardier
Serigne Dia, dit Bombardier, est certainement ce qui se fait de mieux en termes de longévité dans l’arène sénégalaise ces dernières 30 ans. Le natif de Mbour en est à sa 27e année dans l’arène et reste un adversaire dangereux. En témoigne son second titre de Roi, décroché 16 ans après son premier à 23 ans.

À 45 ans, l’ancien tombeur de Balla Gaye 2 et de Tyson, n’entend pas battre en retraite, profitant de l’allègement de l’âge limite porté désormais à 48 ans par le Comité national de gestion (CNG), l’organisme qui gère la lutte sénégalaise.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.