Actualités

Élections Législatives 2022 : Gueum Sa Bopp encore recalé

« Nous sommes la 3e force politique de ce pays », a averti le leader de Geum SA Bopp Bougane Gueye Dany en conférence de presse cet après-midi au siège de son mouvement à la cité Keur Gorgui.

Le leader de « Gueum Sa Bopp » Bougane Gueye et les membres de sa coalition ont accusé le gouvernement de Macky Sall d’avoir créé des parrains qui n’existent pas dans certaines régions. Selon le porte parole du jour, le nombre de partisans qui défendent leur cause dépasse de loin le nombre officiellement enregistré.

« Le logiciel des parrainages ne reconnaît pas le nom de notre coalition et a enregistré les parrainages pour le compte de Gueum Sa Bopp et pour la Grande Coalition Gueum Sa Bopp. Ils disent que nous avons 2000 doublons mais le fichier a rejeté plus de 36 000 noms », a expliqué Mamadou Gueye.

S’agissant de Fadel Barro, il dénonce un système ténébreux orchestré par le chef de l’état, à travers son ministère de l’intérieur. « Le président Macky Sall pousse ce pays vers la révolte car il ne peut pas être juge et partie à la fois. La plupart des conflits de la sous-région ont pour origine les élections. Pourquoi le chef de l’Etat ne veut pas qu’on parle des véritables problèmes de la société à l’assemblée nationale ? Le Sénégal est un pays démocratique. Ce pays n’appartient pas à Macky Sall et il doit organiser des élections transparentes. Nous avons des solutions pour la souffrances des Sénégalais. Nous ne demandons rien que la possibilité de participer à des élections libres et transparentes dans ce pays. Demain, nous allons déposer notre lettre de contestation. Aussi, nos avocats ont engagé le combat. Nous avons des juges qui ne sont pas à la merci de Macky Sall », s’est insurgé Fadel Barro de Jammi Gox Yi.

Face à la presse, Bougane Gueye Dany a fait savoir que « le président Macky Sall ne va pas organiser les élections sans la coalition Jammi Gox yi. Le chef de l’Etat doit savoir que Gueum Sa Bopp est la troisième force politique de ce pays. Nous avons plus de voix dans les régions et ce régime vient de nous dire que nous n’avons pas le nombre de parrains requis. Je pense que le chef de l’Etat et les gens qui déstabilisent la coalition Gueum Sa Bop ne sont pas bien informer. Le pouvoir a chipé des gens qui ne représentent plus rien dans l’arène politique. Nous rappelons à Macky Sall que la politique est une affaire de gentlemen. Macky Sall a peur de Bougane Gueye Dany. Il a fait fermer mes entreprises, je suis un businessman je sais comment trouver de l’argent contrairement à eux qui volent l’argent du contribuable. Le ministre de l’intérieur Antoine Diome est la source de tous les problèmes. Nous comptons déposer des recours au niveau du ministère de l’intérieur et au niveau de la CEDEAO ».

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.