Actualités

Drame de Tivaouane : Les loupés de l’enquête qui insatisfont le juge

Le juge d’instruction en charge du dossier du drame de l’hôpital de Tivaouane qui a couté la vie à 11 bébés n’est pas satisfait de l’enquête.

D’après SourceA, le magistrat instructeur est troublé par les contradictions entre les conclusions de la police et les arguments de la défense de l’infirmière et de la sage-femme qui ont bénéficié hier d’un 3e retour de parquet.

La sage-femme Awa Diop et l’aide-infirmière Coumba Mbodj sont poursuivies pour délaissement d’enfants dans un lieu solitaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et mise en danger de la vie d’autrui.

Elles devaient faire face au juge d’instruction hier, jeudi, après que leur dossier a été transmis par le procureur. Mais le magistrat a reporté le face-à-face avec les mises en cause.

Le juge chargé du dossier a demandé des compléments d’informations.

Les policiers accusent l’infirmière et à la sage-femme d’avoir abandonné les enfants décédés et ainsi d’avoir mis leur vie en danger.

Les avocats de ces dernières insistent sur le fait que leurs clientes ne devaient pas se retrouver dans la même salle que les victimes.

Les robes noires précisent que les mises en cause devaient être plutôt dans la salle de garde de 17 heures à 8 heures du matin, durée de leur service.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.