Football

Cameroun: Samuel Eto’o risque la prison ferme

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o, risque la prison ferme en Espagne selon l’hebdomadaire panafricain « Jeune Afrique ».

Accusé de fraude fiscale entre 2006 et 2009, le patron de l’instance faitière du football camerounais risquerait vraiment gros, s’il déciderait d’assister à l’audience le 20 juin prochain.

 

 

En tout état de cause, Samuel Eto’o devra payer la coquette somme de 8 millions d’euros représentant le montant total d’impôts impayés, en plus de pénalités de retard.

Il y a lieu de rappeler que le natif de Yaoundé a évolué en Espagne entre 1997 et 2009, avec notamment des passages du côté du Real Madrid, du CD Leganés, de l’Espanyol de Barcelone, du RCD Majorque et du FC Barcelone.

 

 

En 280 matchs disputés en championnat d’Espagne (Liga), Samuel Eto’o a marqué 162 buts, tout en offrant 35 passes décisives.

Cette nouvelle affaire risque de déstabiliser Samuel Eto’o à quelques mois du coup d’envoi de la Coupe du monde 2022, lui qui pourrait faire l’objet de mandat d’arrêt, au cas où il déciderait de ne pas assister à l’audience.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.