Actualités

Violences dans la politique : L’Église appelle à la raison

La recrudescence de la violence, la tension ­politique et les dérives remarquables dans les réseaux sociaux préoccupent les évêques du Sénégal. En conclave au Foyer de charité du Cap des biches (7 au 10 juin) dans le cadre de la 2ème session ordinaire de ­l’année épiscopale, les responsables de l’Eglise ont ainsi exhorté pouvoirs publics et citoyens à ­s’investir pour un Sénégal de Justice et de paix.

«Face à la recrudescence de la ­violence, les évêques ­exhortent les pouvoirs publics à ne ménager aucun effort pour garantir la sécurité des personnes et des biens. Ils invitent en outre tous les concitoyens à un retour aux valeurs, notamment au respect de la vie humaine, à la ­promotion du bien commun et de la paix», ont-ils appelé vendredi dans leur communiqué final ayant sanctionné le conclave.

A propos des Législatives à venir et déjà sources de tension ­politique, la conférence épiscopale a invité «tous les acteurs à privilégier le dialogue dans la vérité pour une paix durable et un développement humain intégral». La question de l’homosexualité n’a pas manqué d’être soulevée par la conférence, qui a réitéré sa ferme opposition à cette «déviance».

«Les évêques réitèrent la position ­constante de l’Eglise au sujet de l’homosexualité : ils ne portent pas un ­jugement sur les personnes. Ils sont pour le respect de l’intégrité ­physique des individus. Ils dénoncent toute initiative de vouloir légaliser ­l’homosexualité, qui n’est pas conforme à nos valeurs traditionnelles encore moins à nos croyances religieuses chrétiennes», a insisté la conférence. Les évêques, qui ont formulé des prières pour un bon hivernage, ont dans la lancée invité les populations, surtout les jeunes, au travail de la terre et les autorités à une bonne préparation de la campagne agricole.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.