Actualités

Jaxaay : L’ex maire jugé pour détournement portant sur 54 millions Fcfa

Lors de la pandémie du Covid-19, l’ancien maire de la commune de Jaxaay, Mor Sarr Ba, a voulu aider aider ses administrés impactés par la crise sanitaire.

Ce faisant, il avait opté de distribuer des kits alimentaires et des produits hygiéniques aux populations. C’est ainsi qu’il s’est rapproché du commerçant P. Ndiaye alias Bouba pour commander ces produits d’une valeur de 54 millions Fcfa. Mais, après que la marchandise est livrée, l’homme politique n’a pas voulu payer.

Bouba a usé de tous les moyens et même saisi le procureur pour se faire payer son dû, en vain. C’est ainsi qu’il a fini par lui servir une citation directe.

Sur ce, le maire Mor Sarr Ba a été jugé par défaut hier, devant le tribunal correctionnel de Dakar pour faux, usage de faux et escroquerie.
À la barre du tribunal, le commerçant est revenu sur les faits. «Mor Sarr Ba m’avait fait savoir que l’Etat avait mis en place un budget pour assister les populations. Après avoir reçu quatre bons de commande du maire, j’ai fait la livraison de la marchandise composée de thermo flashs, de riz, de produits phytosanitaires, d’eau de javel etc., d’un montant de 54 millions de F Cfa avec des bordereaux à l’appui. C’est le maire lui-même qui les a réceptionnés», a-t-il déclaré, repris par Les Echos.

Malheureusement pour lui, le percepteur municipal lui a fait savoir que les bons de commande n’étaient pas valables, parce que n’étant pas préalablement visés par ses soins.

Sur ce point, son avocat l’a conforté en soulignant que l’étape consistant à viser les bons de commande par la perception municipale a été délibérément omise par l’ancien maire Mor Sarr Ba.

La robe noire a ainsi réclamé le remboursement de la somme de 54 millions F Cfa que le prévenu a pris en marchandises avant que le procureur ne se rapporte à la décision du tribunal. Délibéré le 25 juin prochain.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.